© JC BARDOT / bar Floréal

Interview

Agence PROFIL

Agence de publicité.

« Les comédiens éprouvent parfois peur ou réticence vis-à-vis de la publicité »



Guide du comédien : Pouvez-vous présenter votre agence ?


Agence PROFIL :
Profil est une agence de comédiens-mannequins pour la publicité ayant plus de 20 ans d’expérience au service des talents et des professionnels.

Nous mettons à disposition des productions, des agences de publicité et des directeurs de casting un fichier sans cesse enrichi et actualisé de talents variés comportant plus de 5 000 personnes.

L’agence est un point de passage reconnu qui permet aux talents représentés de mener conjointement leur carrière artistique et leur parcours publicitaire.

Les directeurs de casting nous adressent des « lancements » pour de futurs projets publicitaires. Suite à cela, nous envoyons des propositions de comédien et/ou de comédiennes correspondant à la recherche. Nous contactons ensuite les comédiens, que le directeur de casting souhaite recevoir pour organiser une rencontre. Celle-ci pourra, le cas échéant, conduire nos candidats à être retenus pour le projet.



Guide du comédien : Quels types d’emplois destinez-vous en particulier aux comédiens ?


AP :
Nous offrons aux comédiens la possibilité de tourner ou de shooter pour des projets publicitaires.

Cela leur permet de rencontrer un certain nombre de professionnels (directeurs de casting, réalisateurs, responsables de production…) qui pourront éventuellement avoir un impact positif sur leur carrière.

De plus, nous sommes l’une des rares agences rémunérant les comédiens par cachet pour leur statut d’intermittent.

Les comédiens éprouvent parfois peur ou réticence vis-à-vis de la publicité ; mais nous leur proposons des projets très différents les uns des autres. D’ailleurs, nous comptons dans notre fichier, quelques comédiens « connus » faisant des séries ou du cinéma et nous avons parfois des projets pouvant les intéresser, y compris à l’étranger…



GC : Quels sont vos critères de sélection lorsque vous acceptez de prendre un(e)comédien(ne) dans vos fichiers ?


AP :
Nous recrutons essentiellement des comédiens professionnels à partir de 16 ans. Notre site internet permet à toute personne souhaitant postuler d’envoyer sa candidature. Il suffit pour cela de remplir le formulaire en ligne avec photos et CV. Ensuite, sous une quinzaine de jours, l’équipe se concerte afin de valider (ou pas) la candidature reçue.

Nous appelons ensuite les personnes ayant retenu notre attention pour fixer un rendez-vous à l’agence.

Nous prenons aussi des mannequins professionnels et toute autre personne ayant un atout pouvant nous intéresser. Mais il faut que les personnes qui ne sont pas du métier, sache que celui-ci demande beaucoup de disponibilité ; il faut disposer de temps libre afin de passer des castings.

Il faut, de préférence, disposer de photos professionnelles. La photogénie est importante et les photos sont l’outil principal avec lequel nous travaillons. Ce sont elles que nous envoyons à nos clients et c’est sur elles qu’ils se basent pour effectuer leur première sélection.

Bien évidemment nous essayons le plus possible de nous déplacer directement vers les comédiens, en assistant à des représentations dans des écoles de théâtre, des pièces de théâtre afin de trouver des perles rares.



GC : Quel type de contrat demandez-vous au comédiens de signer ? Quelles sont, en particulier, leurs obligations et la rémunération qui vous est due ?


AP :
Lors de l’inscription, un rendez-vous particulier est fixé avec le comédien afin de lui présenter l’agence, l’équipe et notre façon de travailler.
Nous lui faisons remplir une feuille de renseignement ainsi qu’un mandat de représentation en deux exemplaires. Le mandat de représentation est un mandat simple qui nous donne le droit de représenter les comédiens pour les futurs contrats. Il nous donne aussi le droit de défendre et de négocier des utilisations supplémentaires.

Ce mandat stipule la commission que nous prenons. Il n’y a pas de durée définie, le comédien peut rester autant de temps qu’il le souhaite et nous quitter quand il veut.
Par la suite, chaque projet étant différent (condition de rémunération, utilisations…), nous rédigeons et faisons signer un contrat de prestation et un contrat de droits d’images détaillant les conditions particulières de chaque tournage.

La rémunération pour la prestation est réglée par l’agence le mois suivant la prestation. Pour les droits d’images nous devons attendre que le film ou photo soient diffusés afin de pouvoir facturer et nous réglons par la suite le comédien.



GC : Quelle rémunération nette peut attendre un(e) comédien(ne) – pas ou peu connu(e)– pour une séance de photos ou le tournage d’un clip publicitaire ?


AP :
Les rémunérations sont différentes selon les projets publicitaires. La plupart du temps le budget est déjà défini lors du lancement du casting.

Au moment de nos propositions de casting, nous prenons le temps d’informer le comédien sur les rémunérations attendues pour le projet en cours et, plus généralement, sur toutes les informations importantes dont il doit disposer. Il a alors le choix d’accepter ou de refuser le projet, selon son envie et ses besoins.

Nous ne pouvons pas donner de chiffre exact mais nous avons des tarifs minimum règlementaires à respecter.

Le comédien peut s’attendre à deux rémunérations différentes, celle pour la prestation (qui peut varier en fonction du nombre de jour de tournage et de l’annonceur) et celle pour les droits d’images (c’est-à-dire la diffusion prévue pour la publicité, qui peut varier en fonction des modes de diffusion, du pays et de la durée).



GC : Quels rapports entretenez-vous avec les comédiens de votre fichier (suivi, rencontres, etc.)


AP :
Nous estimons important de rencontrer chaque nouveau comédien qui va rejoindre l’agence. C’est pour cela que nous fixons des rendez-vous personnels. Ces rendez-vous durent en moyenne une vingtaine de minutes afin que nous puissions apprendre à connaître chaque comédien, ses envies et besoins.

Nous essayons, autant que possible, d’entretenir un lien particulier avec chaque comédien. Il est très important pour nous de connaître notre fichier, de connaître l’actualité de nos comédiens et les projets en cours. Un comédien venant de faire une nouvelle série ou démarrant un nouveau projet n’aura pas forcément envie de faire n’importe quel projet.
Nous essayons d’aller les voir lorsqu’ils jouent au théâtre, afin de pouvoir voir leur talent « en direct » et pouvoir se baser sur autre chose que les photos ; cela nous permet d’affiner nos recherches.

C’est avant tout un métier humain qui nous met en contact permanent avec nos talents.



GC : Quels conseils donneriez-vous à un(e) jeune comédien(ne) qui souhaite travailler dans la publicité ?


AP :
Un jeune comédien, s’il a vraiment envie de se lancer dans ce métier, devra en premier lieu faire réaliser au plus vite un book photo par un professionnel. C’est le plus important car pour tout projet qu’il voudra démarcher (casting, série, agent artistique) on lui demandera des photos.

Il y a un grand nombre de photographes professionnels spécifique aux comédiens ; les tarifs variant en fonction de la notoriété du photographe. C’est parfois un budget mais celui-ci est nécessaire à leur carrière. Il faut savoir qu’un comédien conserve généralement son book 1 ou 2 ans.
Lorsque nous inscrivons des jeunes comédiens, ne disposant pas de photos professionnelles nous pouvons leur en faire quelques-unes dans notre studio mais nous conseillons vivement de prendre rendez-vous avec un photographe. Nous pouvons aussi donner une liste avec une quinzaine de photographes que nous conseillons.

Il faut aussi que le comédien dispose d’un CV artistique détaillant sa formation et ses éventuelles expériences dans le métier (court métrage, pièce de théâtre…).
La motivation et la personnalité feront le reste !